Landmark Forum: Un Artiste de P-funk Inspire des Étudiants

motorbLe célèbre artiste Overton Loyd, diplômé de Landmark Forum et connu pour ses illustrations sur les albums du groupe Parliament de George Clinton, s’est récemment adressé à des élèves de l’Université d’État de Californie, Dominguez Hills, sur la manière d’inventer son futur et de réaliser son plein potentiel. Sa conférence a fait l’objet d’un article dans le CSUDH Bulletin en Mars. Des extraits sont publiés ci-dessous :

Un Conférencier Incite des Élèves à Réaliser Leur Plein Potentiel L’artiste Overton Loyd inspire par son succès malgré un avenir apparemment sans débouchés

Par Landon Morris, 26 mars 2008

Avec ses mp3, ses iPods et ses clés USB, cette génération est trop jeune pour se souvenir des disques vinyl et de leurs pochettes artistiques. Mais plus tôt ce mois-ci, les élèves du cours de graphisme du Département de Communication, ont fait un bond dans le passé grâce à une icône du milieu, l’illustrateur Overton Loyd.

Loyd, un artiste surtout connu pour avoir illustré l’album Motor Booty Affair du groupe Parliament de George Clinton, s’est exprimé devant 25 élèves et leur a livré un message pour les inspirer à atteindre leur plein potentiel.

Loyd a fait la connaissance de Clinton au début des années 70 et en 1977 il a créé une bande dessinée qui a été ajoutée à l’album de ParliamentFunkentelechy Vs. the Placebo Syndrome. Le livre met en scène une bataille épique entre les personnages Sir Nose D’Voidoffunk et Starchild qui renvoie aux paroles des chansons de l’album.

50cent3Dans les années 60, alors qu’il était enfant, Loyd s’entendait dire qu’il n'y avaitpas de place pour des personnages noirs dans les BD. Il n'a pas baissé les bras.Grâce à son travail acharné et à sa détermination, il a commencé à vendre son art commercial et abstrait et ses œuvres à l’aérographe mettant en scène des personnages noirs. Loyd était le caricaturiste vedette du jeu Win, Lose or Draw et en 1982, il a remporté un Billboard Award pour la meilleure utilisation del’infographie pour la vidéo Atomic Dog de George Clinton.

Au cours de sa conférence Loyd a notamment parlé de ce qu'il appelle la funkentéléchie, la combinaison du mot funk (empruntant des éléments des musiques jazz, blues et soul avec une ligne de basse lourde) et entéléchie (une
force vitale qui dirige un organisme vers son accomplissement personnel), qu’il traduit en potentiel.

« Que voulez-vous faire plus tard ? » demanda Loyd, 54 ans. Aucun des élèves en communication n’a donné de réponse.

Il répondit, « Ce n’est pas grave de ne pas savoir car votre réel avenir n’a pas encore été découvert. Il attend que vous l’inventiez. »

snoopbones_smallLoyd poursuivit en disant que P-funk l’a aidé à comprendre son avenir. Le terme P-funk, inventé par Clinton, signifie danser quand il n’y a pas depossibilité. Quand il avait 8 ans et qu’il vivait à Detroit, Loyd rêvait d’être unartiste et d’avoir sa propre exposition d’art, mais jamais de la vie il ne se serait imaginer donner une conférence devant un public d’étudiants.

« Je n’ai pas de diplôme universitaire et je ne suis jamais allé à l'école mais me voilà debout devant cette classe, » a déclaré Lloyd.Floyd a quitté cette génération d’étudiants en leur rappelant que George

Clinton n’avait pas seulement inspiré la nouvelle génération de hip/hop, de rap et de R & B mais qu’il avait aussi inspiré l’art urbain contemporain tel que le graffiti.

« De nombreuses preuves laissent à penser que l’ADN de l’art de rue contemporain a évolué pendant la période P-funk, » déclara-t- il.

« Commencez à esquisser votre futur car votre passé a déjà été tracé. »

Pour voir plus de créations artistiques d’Overton Loyd, visitez son site web.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail